Bio

(English)
TRIBAL VEDA are men and women. Beings. They hail from the four corners of the earth and during their concerts, they manage to embody the lost link uniting the tribes of the world. Their voices know no language barrier and their music – trance-inducing rhythms and soaring melodies – reconnects body and soul through the medium of dance.

Biography:

Tribal Veda was a brand new group, still in the process of formation when – at the start of 2013 – it was catapulted to fame through winning the World music prize attributed by the cult national radio station FIP, following the recording of the song «Mali».

Tribal Véda came about through a series of encounters and coincidences over the course of time which have turned out to be too special to be simply the result of chance. These meetings were permeated by notions of travel and the marriage of different musical cultures. The members of the group thus hail from the four corners of the earth.
One night, illuminated by a full moon, a musical tribe, including some of the current band members, got together at BO studios in Paris. A jam session lasting several hours was recorded in which the studio’s percussion items and its wide range of instruments were put to full use.

This was the ‘Big Bang’ moment, sketches of the band’s future tracks emerging from these recordings: Goran (vocals & buzuki), the driving force behind Tribal Veda, worked tirelessly to develop the ideas he heard in these founding elements of the group’s sound and set about finding the right musicians to take this fascinating first experience to the next level.

After several journeys and various collaborations the core of Tribal Veda, driven by unknown forces, gradually took shape, made up of Alexis (drums), Pauline (oboe), Zoltan (sound technician), Corina (vocals), Guillaume (bass), Demian (flutes and percussion) and Annelise (Clarinet). As and when required, other musicians would also feature, the most prominent of which were Franck (Spanish lute), Nina (Vocals), Jovana (Vocals) and Hector (Clarinet)… All of these players added colour through the diversity of their instruments and musical contributions. From East to West, North to South in a heartbeat – such is the Tribal Veda experience.

As from 2014 Tribal Veda began touring – initially in France – and then as from 2015, when a tour manager was so impressed by their music that he decided to introduce them to a wider audience in the Balkans and in central Europe.

Thus on the basis of a simple demo made in 2013, the joyful musical collective has been enthralling concert halls and festivals for the past 3 years in around a dozen countries. At the same time, the group worked on its stage performance at residential rehearsal breaks at St Nolff in Brittany and the La Pêche studios in Paris (Montreuil) where they produced their first live video.

In addition to these concerts, 2016 saw the band take to the studio to work on its first album the release date of which is set for 2018.

A band to watch…

(Fr)
TRIBAL VEDA ce sont des entités, femmes et hommes. Ils viennent des quatre coins de la planète et parviennent au cours de leurs concerts fusionnels à matérialiser le chainon manquant qui unit les tribus du monde. leurs chants ne connaissent pas la barrière de la langue et leurs musiques, faites de rythmes envoutants et de mélopées aériennes, reconnectent le corps et l’esprit à travers la danse.

Magnétique et magique, Tribal Veda mélange les rythmes et les épices musicales planétaires. Ici l’orient et l’occident, l’ancien et le nouveau s’unissent pour fêter la beauté solaire de la vie. A la croisée des mondes l’ambiance est électrique, on part pour un voyage coloré, de la méditerranée vers les plaines du grand Est et on ne s’arrête plus…
Tribal Veda c’est une danse lancinante – la tribu d’un monde qui s’invente.

Biographie:
Tribal Veda est un groupe encore en pleine gestation quand au début de l’année 2013 il est projeté grand gagnant du concours de musique du monde de Fip radio, suite à l’enregistrement du morceau « Mali ». Tribal Véda est né d’une succession de rencontres et de coïncidences qui apparaissent au fil du temps comme trop singulières pour n’être que le fruit du hasard. Dans ces rencontres il est toujours question de voyage et de mélange de cultures. De fait les membres du groupe viennent des quatre coins de la planète.

Un soir de pleine lune, au studio BO, une tribu musicale spéciale se réunit le temps d’une nuit, comprenant une part des membres du groupe actuel et, grâce à quelques éléments de percussions et les multiples instruments à disposition au studio, une improvisation géante de plusieurs heures est enregistrée. Une sorte de big bang qui se cristallisera à la réécoute en ébauches de morceaux qui deviendront les premières bases de travail pour quelqu’un qui est hanté par l’idée de poursuivre le chemin tracé : Goran, le maillon central du groupe, retravaille sur les bases posées ainsi qu’à chercher des musiciens pour donner suite à cette première expérience fascinante.

Après quelques voyages, collaborations variées et une motivation venue d’ailleurs, il trouve petit à petit le noyau dur de Tribal Veda : Alexis (batterie), Pauline (Hautbois), Zoltan (Ingé-son), Corina (Chant), Guillaume (Basse), Demian (flutes et percussions), Annelise (Clarinette). Viennent s’y ajouter selon les circonsstances d’autres collaborateurs, dont parmi les plus marquants : Franck (Laud), Nina (Chant), Jovana (Chant), Hector (Clarinette)… Tous ces musiciens enrichissent la gamme d’instruments comme autant de couleurs musicales possibles. On voyage de l’orient à l’occident, du nord au sud en un éclair.

A partir de 2014 Tribal Veda se met à tourner, d’abord dans l’hexagone puis au delà dès 2015, lorsqu’un tourneur séduit par leur musique se met en tête de les faire découvrir dans les Balkans et en Europe centrale. Ainsi a l’aide d’une simple maquette réalisée en 2013 la joyeuse équipe écume les salles et les festivals depuis 3 ans dans une dizaine de pays. Dans le même intervalle le groupe travaille à développer son aspect scénique lors de résidences notamment à St Nolff en Bretagne et à La Pêche à Montreuil ou il réalise une première vidéo en live.

Au delà des concerts l’année 2016 ainsi que 2017 sont marquées par les enregistrements de l’album qui est prêt pour une sortie prévue début 2018.

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *