TRIBAL MEDIA #1

TRIBAL MEDIA #1

Interview de Zoltan par Charles-Zoltan

 Il y quelques années maintenant je m’étais amusé à chercher les Zoltan(s) sur Facebook, et j’ai rencontré Zoltan (logique). Il a une démarche intéressante, que je ne connaissais pas avant, il anime des stages d’autonomie en Nature, ou comment vivre en harmonie avec la nature. Mais je lui laisse la parole pour qu’il nous explique un peu plus précisément en quoi consistent ces stages.

Bonjour Zoltan, alors c’est bien connu les filles naissent dans les roses et les garçons naissent dans les choux, et les Zoltan ou naissent ils ? sous-entendu c’est quoi ton parcours?

Bonjour Charles-Zoltan, haha les Zoltan naissent dans les arbres je crois. Sinon j’ai bientôt 25 printemps, j’ai toujours baigné dans la campagne et la création artistique et manuelle. Ce qui m’a réellement poussé à me reconnecter à la Nature, c’est le fait de vivre au fin fond de l’Ardèche, dans une petite maison isolée, sans voisins, à quelques mètres d’une petite rivière, avec une biodiversité fascinante. C’était une année inoubliable, durant laquelle je me suis vraiment métamorphosé.

Tu proposes des stages d’Autonomie en Nature, tu peux nous en dire plus ?

Zoltan
zoltan gandalf

Oui bien sur, comme je te l’ai dit j’ai vécu une année dans la Nature, et revenir à la civilisation me paraissait un peu contradictoire sur le moment. Mais ce qui m’a permis de le faire, c’est la sensation d’avoir comme une « mission ». La reconnexion à la Nature que j’avais vécu, il fallait que je puisse la partager avec les gens qui avaient besoin d’être accompagnés au début de la prise d’indépendance. Du coup progressivement, ça s’est mis en place, et ça me fait très plaisir de pouvoir partager mon amour et ma passion pour la Nature. Durant les stages, nous apprenons à reconnaitre, gouter et cuisiner les plantes sauvages comestibles, faire du feu, purifier de l’eau, des notions d’orientation, l’installation d’un bivouac (matériel, nœuds, astuces diverses…), pouvoir créer des objets dans la Nature à partir de ce que l’ont trouve (vannerie sauvage, ficelle en fibre végétale…).

J’imagine qu’on ne s’improvise pas guide en nature, comment as-tu acquis toutes ces connaissances ?

Oui effectivement, il faut un peu de théorie et beaucoup de pratique. L’expérience de François Couplan m’a beaucoup aidé pour franchir le pas de la consommation de plantes sauvages comestibles. Autant ses livres m’ont bien aidé, autant le stage que j’ai fait avec lui m’a plutôt déçu. Mais ça m’a permis justement de trouver mon indépendance, et d’avoir envie de moi même proposer mes propres stages. Au niveau de la genèse de mon parcours d’instructeur d’autonomie dans la Nature, j’étais plutôt dans la peur. Un peu en mode survivalisme, j’appréhendais une « crise », et cherchais donc des alternatives de vie à celle qu’on nous propose actuellement. Mais progressivement, j’ai tellement aimé ce que j’expérimentais, que c’est passé de la « survie » à la vie en autonomie, la joie de pouvoir vivre dans la Nature, de la sentir toujours « prête » à nous apporter ce dont nous avons besoin. Sinon, plus tard, j’ai appris comment confectionner quelques objets dans la nature, comme la vannerie sauvage, le batonnage, faire des liens en fibre végétale…etc. Et c’est ça que je veux partager dans mes stages d’autonomie, le passage de la « survie » à la vie.

Je crois savoir que tes « domaines d’expertise » ne s’arrêtent pas au monde du « physique » ? Alors Zoltan-Mystique ?

Oui depuis tout petit, ma compréhension du monde a toujours été ouverte sur les « mondes invisibles », même si j’ai relayé ça à un plan plus secondaire dans ma vie d’adolescent, là depuis fin 2011, ça c’est repointé au galot. Bon après, l’auto guérison et le « magnétisme », ça à toujours été présent, j’ai été initié à la technique de soin reiki quand j’avais 11ans. Et ma proximité « intime » avec la Nature depuis ces dernières années, a vraiment stimulé mon engouement pour tout ce qui est fabrication d’artisanat dans la foret, mais aussi création d’objets magiques (dreamcatchers, baguettes, sceptre de guérison, talismans, runes, pendule de radiesthésie…), je me sens très proche des runes celtiques aussi, qui sont inspirées par les constellations.
 Je vais très prochainement faire des stages sur le sujet aussi, histoire de pouvoir rendre les gens curieux de ces domaines eux aussi autonomes.

Il y a un mouvement Eco-responsable et une volonté de se retrouver avec la nature, être plus en harmonie avec elle. Effets de modes ? ou réelle prise de conscience ? ( Permaculture, énergie renouvelable)

Oui et heureusement ! Au final que ça soit un effet de mode, ou une prise de conscience, qu’importe, l’idée c’est qu’il y a effectivement une urgence écologique que les élites de la société semblent ignorer, en prenant des mesures ridicules pour se donner bonne conscience. Nous ne pouvons plus nous appuyer sur nos dirigeants, nous devons nous même retrouver notre autonomie de penser et de consommer en accord avec la Nature, qui nous permet de respirer chaque seconde (grâce aux forets et au plancton des océans), qui nous permet de boire (grâce au cycle de l’eau) et qui nous permet de manger… L’Humain est indissociable de la Nature, et ce n’est pas parce qu’il a « choisi » un mode de vie urbain coupé de la Nature (en apparence) que ça changera quelque chose à cette réalité. En réalité il n’y a pas de pyramide, avec l’Humain en haut, mais plutôt une grande farandole d’êtres vivants, qui sont sensés former une symbiose planétaire. Mais pour l’heure, l’Humain qui est déséquilibré, cherche à imposer son existence à la Nature, en la polluant et la détruisant… Heureusement, ce mouvement qui tend à se reconnecter à la Nature pour la comprendre et la soigner, est bien présent et primordial pour la suite de notre passionnante expérience de Vie planétaire !

On envisage de se retrouver durant notre tournée avec Tribal Veda, tu connais déjà ton emploi du temps de cet été ?

J’ai un stage d’autonomie nature quasi complet mi mai, je ne connais pas encore les dates des autres stages d’autonomie nature, mais les dates arriveront prochainement. Je sais aussi que je ferais un stage d’autonomie magie (cité plus haut) pour permettre au gens d’avoir des bases en magie de la nature et dans le domaine ésotérique. Ensuite, je pense que mes vacances seront en aout, je vais sans doute au camp vegan dans le Gard, puis ensuite cap sur le Souffle du rêve, un magnifique festival auquel j’étais aussi l’année dernière, je vous invite à vous y rendre !

Merci Zoltan d’avoir pris le temps de répondre à ce petit interview, un mot de fin ?

Le mot de la fin, c’est « devenez vous mêmes », qu’importe ce que les autres pensent, qu’importe les critiques. Nous sommes ici sur Terre, pour révéler qui nous sommes vraiment et pour ça il faut devenir un explorateur de la réalité. Allons vers ce qui nous attire, nous appelle, et nous trouverons la joie de vivre au bout du chemin. Nous vivons une période charnière de l’Humanité, où les humains doivent s’éveiller/évoluer, ou bien disparaitre. Alors doucement, permettez vous de vous éveiller, malgré quelques petites périodes désagréables au début, la suite est vraiment géniale ! Beau cheminement à toutes et à tous. Et Merci Charles-Zoltan pour cet interview. A bientot, prenez soin de vous ! Naturellement, Zoltan

Bonne Fête à tous.

Autonomie Nature

Autonomie Nature

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *